COMMUNIQUÉ –

Le comité citoyen Magog Refuse souhaite informer les clients d’Hydro-Québec sur les questions suivantes reliées aux compteurs intelligents :

Option de retrait :

En collaboration avec l’ACEF Estrie, nous enregistrons les plaintes sur les situations suivantes reliées à l’option de retrait expliquée sur la lettre que vous avez reçue d’Hydro-Québec, au sujet du no de tél. 1 866 806 2958 inscrit sur la lettre ou du numéro ci-bas

  1. Ligne toujours occupée et/ou attente interminable quand vous obtenez la ligne
  2. Impossibilité d’effectuer le retrait dans le délai indiqué au bas de votre lettre, en raison de la ligne téléphonique non disponible
  3. Harcèlement par les agents qui insistent pour vous faire changer d’idée
  4. Impossibilité d’avoir la ligne avec le nouveau numéro que nous vous donnons ci-bas

Envoyez vos noms et coordonnées (adresse, tél.) à infoscompteurs@gmail.com et dites laquelle ou lesquelles des situations vous concernent. Vous pouvez faire une plainte même si vous avez fini par réussir votre retrait.

Si vous n’avez pas réussi à effectuer votre retrait dans les délais de la lettre, appelez le no suivant : 1 800 569-2577 et expliquez la situation. Demandez de payer 15 $ et non 85 $ parce que vous n’avez pu avoir la ligne tél.

S’il vous reste quelques jours pour effectuer votre retrait, notez le nombre d’échecs avec le numéro 1 866 806 2958 de la lettre puis contactez le 1 800 569-2577 pour effectuer le retrait.

Si vous avez effectué le retrait par les moyens autres que le téléphone, et que vous n’avez pas reçu de no de confirmation, refaites la démarche par tél au 1800 569-2577.

Après un retrait réussi au téléphone, il est indiqué de confirmer ce retrait en ligne avec le formulaire du service à la clientèle de Hydro-Québec. Voir les informations sur notre site magogrefuse.wordpress.com, menu Option de retrait.

Compteurs de type C1SR

Environ 800 000 compteurs à radiofréquence de première génération de type CISR (lettres inscrites sur le compteur) ont été installés au Québec depuis 2006. Si vous êtes client d’Hydro-Québec, possédez ce type de compteur et n’avez pas reçu la lettre d’Hydro-Québec sur le déploiement des compteurs intelligents :

  1.  Faites les démarches indiquées ci-dessus pour le retrait, en téléphonant au 1 800 569-2577. Demandez le compteur non-communicant. À défaut de faire cette démarche, Hydro-Québec vous installera automatiquement un compteur intelligent à radiofréquences
  2. Contactez-nous à infocompteurs@gmail.com pour faire une plainte sur la non-réception de la lettre.

Il demeure possible pour la clientèle lésée de déposer une plainte formelle auprès d’Hydro-Québec (http://www.hydroquebec.com/residentiel/service-a-la-clientele/nous-joindre/plaintes-et-reclamations/ ). Dans ce cas, Magog refuse recommande de documenter les faits le mieux possible (dates et heures où ils ont vainement tenté de contacter le service à la clientèle), et d’en fournir une copie à la Régie de l’énergie.

Barricades à compteurs

 Certains citoyens ont manifesté l’intention de barricader leur compteur à roulette. Cette option de fait pas partie des options offertes par Hydro-Québec. Dans ce cas, vous ne devez pas téléphoner pour l’option de retrait, laquelle implique l’installation d’un nouveau compteur non-communicant. Sachez que, dès l’expiration du délai inscrit sur votre lettre, Hydro-Québec peut débuter l’installation des compteurs intelligents dans votre quartier et que le contrat de service que vous avez avec Hydro-Québec autorise l’accès à votre propriété à tout employé d’Hydro-Québec ou à ses mandataires pour effectuer tout travaux sur un compteur, même en votre absence. Sachez aussi que les compteurs à roulette devront éventuellement être remplacés et que si vous faites finalement installer un compteur non communiquant par la suite, le coût sera de 85$ et non de 15$.

Advertisements
Publié dans Page Accueil | Laisser un commentaire

MAGOG REFUSE

MAGOG REFUSE
Les compteurs intelligents d’Hydro-Québec
et autres compteurs à radiofréquences

Bienvenue sur ce nouveau site dédié aux compteurs à radiofréquences (micro-ondes) dits « intelligents » présentement installés dans toute l’Estrie. Le déploiement des compteurs intelligents au Québec a débuté en 2012. Un projet-pilote avait pris place, entre autres à Bolton et à Potton.

POUR NOUS JOINDRE :
infoscompteurs@gmail.com
819 674 0576

Publié dans Page Accueil | Laisser un commentaire

La publicité d’Hydro-Québec

La puissance des ondes de différents appareils

Le sigle utilisé (μW/m2) indique les microwatts par mètre carré, mesure de la puissance des micro-ondes. Le feuillet qui accompagne la lettre fournit des mesures trompeuses des ondes émises par les compteurs en donnant un moyenne fictive. Les vraies mesures sont celles des pointes d’ondes aux 20 ou 30 secondes, elles sont de 55 000 μW/m2 à 1 m de distance et non de 55 μW/m2, qui est une moyenne prenant en compte les temps morts entre les pointes dont la durée est de l’ordre du millième de seconde. Les chiffres des pointes d’émissions sont ceux du Centre de recherches industrielles du Québec (CRIQ) et sont mentionnés entre autres dans le rapport Carpenter qui a été déposé à la Régie de l’Énergie en 2012. Notre corps ne ressent pas une moyenne, mais bien ces pointes d’ondes de très grande puissance. Voir le tableau sur les puissances d’émissions des appareils.

 La norme canadienne sur les émissions de radiofréquences

La norme canadienne (mentionnée dans le feuillet d’Hydro-Québec) est la plus laxiste (la plus élevée) au monde, avec celle des États-Unis et du Japon. Les autres pays ou villes ont des normes de 1000 à un million de fois plus sévères. Voir notre tableau sur les normes.

De plus, cette norme est déterminée pour une exposition de six minutes seulement et ne prend en compte que les effets thermiques (réchauffement des tissus) et non biologiques (cancer, troubles nerveux ou hormonaux, maux de tête, électrosensibilité, etc.).

Il n’existe aucune norme ni étude scientifique sur l’exposition continue et à long terme aux radiations émises par les compteurs intelligents et leur réseau maillé.

 La certification des compteurs

La certification détenue par les compteurs intelligents est celle de mesures Canada, qui certifie leur aptitude à calculer la consommation d’électricité. Les compteurs n’ont aucun certificat de sécurité (CSA, UCL, UL, ISO) et plusieurs ont pris feu. Pour cette raison, la compagnie Saskpower (Saskatchewan) retire 105 000 compteurs intelligents pour les remplacer par des compteurs à roulette

Pour plus d’information sur les enjeux liés aux compteurs (santé, sécurité, vie privée, économie, etc.), voir les sites :

refusonslescompteurs.wordpress.com

basseslaurentidesrefuse.wordpress.com

estrierefuse.wordpress.com

Publié dans Page Accueil | Laisser un commentaire

L’infrastructure du réseau

L’infrastructure du réseau

 Les compteurs intelligents (de nouvelle génération) émettent des ondes en communicant entre eux et avec un réseau formé de routeurs situés sur les poteaux et de collecteurs qui acheminent les données vers la centrale. L’ensemble constitue le réseau maillé du projet de lecture à distance (LAD). Les routeurs et collecteurs ont une grande puissance et un rayonnement important (voir le tableau des distances de rayonnement).

 Les compteurs dits de première génération (C1SR) installés par Hydro-Sherbrooke et précédemment par Hydro-Québec depuis 2006 au nombre de  900 000, sans permission de la Régie de l’Énergie ni avertissement aux abonnés, émettent des ondes qui permettent de prendre la lecture à distance, à partir de la rue, mais ils ne communiquent pas entre eux ni avec des routeurs. C’est le modèle de compteurs qu’Hydro-Magog a cessé d’installer. Des problèmes de santé ont été rapportés avec ces compteurs tout comme avec les compteurs intelligents.

 Les détenteurs de C1SR peuvent aussi les faire remplacer lors du déploiement des compteurs intelligents en respectant la date limite indiquée sur leur lettre.

Publié dans Page Accueil | Laisser un commentaire